Loi Travail, 49-3, motion de censure… Hollande et Valls dans la tourmente

8 Flares Facebook 0 Twitter 0 LinkedIn 7 Google+ 1 Pin It Share 0 Email -- 8 Flares ×

Hollande et Valls

En passant la Loi Travail de force grâce à l’article 49-3, François Hollande et Manuel Valls jouent gros. Après avoir manié la carotte en cédant sur les points les plus sensibles du texte, le couple exécutif s’est résolu à brandir le bâton – faute d’avoir obtenu une majorité de compromis – pour tenter de faire fléchir les derniers réfractaires au projet.

L’Assemblée nationale doit débattre aujourd’hui d’une motion de censure de la droite contre le gouvernement, qui n’a presque aucune chance d’être votée, mais dans un climat tendu sur la loi travail dans la rue comme au PS après le recours au 49-3 et la tentative avortée d’une motion voulue par une partie de la gauche.

Le projet de loi sera de fait considéré comme adopté en première lecture et poursuivra son parcours législatif au Sénat sauf si la motion de censure est votée, synonyme de chute du gouvernement. Un scénario fort improbable : même si les dix députés du Front de gauche voteront avec la droite, le cumul de ses voix avec celles de LR, de l’UDI et du FN est loin de la majorité absolue de l’Assemblée, soit 288 voix sur 574.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *