Manuel Valls, candidat à la primaire, peut-il rassembler la gauche ?

5 Flares Facebook 0 Twitter 0 LinkedIn 5 Google+ 0 Pin It Share 0 Email -- 5 Flares ×

Manuel Valls primaire gauche rassemblement

Et bah c’est pas gagné…

Le Premier ministre a officialisé lundi soir dans son fief d’Evry sa candidature à la présidentielle, et sa participation à la primaire du Parti socialiste. Une déclaration qui acte le début d’un sprint vers le premier tour, le 22 janvier prochain. On présente souvent la course à l’Elysée comme un marathon. Cette fois, Manuel Valls devra préalablement s’engager dans un sprint, celui de la primaire à gauche. Un sprint que l’on sait déjà semé d’embûches.

« Faire gagner tout ce qui nous rassemble »

Lundi, le choix du slogan de campagne de Manuel Valls a été porté sur « Faire gagner tout ce qui nous rassemble« . La formule n’aurait été trouvée que dimanche, mais ce n’était pas le seul élément de langage. Lundi soir, Manuel Valls n’a ainsi cessé de répéter que « rien n’est écrit ». Comme pour rappeler que si les candidats de gauche sont aujourd’hui annoncés battus dans tous les sondages, c’était aussi le cas de François Fillon à la primaire de droite. Sans parler de l’élection de Donald Trump de l’autre côté de l’Atlantique ou même du Brexit.

L’usage de cet effet de langage ne doit rien au hasard. Dimanche, un compte Twitter @RienNestEcrit, privé, a été lancé sur Twitter. Selon nos informations, c’est bel et bien l’équipe de Manuel Valls qui se trouve derrière. En l’état, on explique que la démarche a été faite « par prudence », au cas où le besoin se ferait sentir de le lancer publiquement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *