François Fillon doit-il se retirer de la course à la présidence ?

3 Flares Facebook 0 Twitter 0 LinkedIn 3 Google+ 0 Pin It Share 0 Email -- 3 Flares ×

François Fillon Thug Life

Fillon l’intouchable

François Fillon a rappelé dimanche sa volonté de maintenir sa candidature à l’élection présidentielle. Sur un plan juridique, l’ancien Premier ministre est intouchable. Sa victoire lors de la primaire à droite est son bouclier face aux assaut de ses concurrents. L’article 38 du statut des Républicains est formel: Il dispose que « le candidat à la présidence de la République est désigné à l’occasion d’une primaire ouverte ». Aucune instance du parti ne peut déloger le candidat. Ni son comité politique, ni son bureau national ne peuvent retirer à François Fillon son investiture et le remplacer par un autre candidat.

Son ancien porte-parole Thierry Solère a reconnu que le député de Paris était maître du jeu. « François Fillon a juridiquement et politiquement gagné cette primaire », a concédé l’ancien organisateur de la primaire à droite. Conforté par ce succès électoral, François Fillon a d’autres arguments juridiques à faire valoir. L’ex-chef de gouvernement a largement récolté les 500 parrainages nécessaires pour se lancer dans la course à l’Elysée. Selon le dernier décompte du Conseil constitutionnel, il dispose actuellement de 1155 sésames. Ces parrainages lui sont en outre accordés à titre nominatif et ne peuvent pas lui être retirés. Pour valider sa candidature, François Fillon n’à qu’à adresser une déclaration de patrimoine et une lettre de consentement à la juridiction d’ici le 17 mars prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *