Fausse alerte terroriste

Fausse alerte terroriste : que risquent les auteurs du swatting ?

Samedi, une fausse alerte à la prise d’otages dans le Ier arrondissement de Paris a provoqué un important déploiement policier. Un suspect de 16 ans a été arrêté.   Trop swagg le swatting Dimanche, l’Obs est entré en contact avec deux adolescents qui affirment être à l’origine de la fausse alerte. Ils se présentent avec des pseudos,[…]