La coalition au pouvoir à Berlin a annoncé son intention de fermer toutes ses centrales nucléaires au plus tard en 2022. Une décision qui marque, pour le gouvernement d’Angela Merkel, un revirement complet, évidemment lié à la catastrophe de la centrale de Fukushima au Japon. Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :