catounecatoune

Dominique Strauss-Kahn a reconnu dimanche soir avoir commis une “faute” à New York qui lui a fait “manquer” un rendez-vous avec les Français à l’élection présidentielle de 2012. “Ce qui s’est passé ne comprend ni violence, ni contrainte, ni agression ni aucun acte délictueux, c’est le procureur qui le dit, ce n’est pas moi”, a-t-il déclaré. Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :