nuage gaz paris

Un nuage de gaz nauséabond, mais sans danger selon les autorisations locales, a submergé la région parisienne dans la nuit et a même atteint le sud-est du Royaume-Uni, à la suite d’émanations provenant d’une usine de Seine-Maritime. Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Idebenone · 4 février 2013 à 9 h 21 min

Le nuage nauséabond qui s’est répandu de Rouen à Paris dans la nuit de lundi à mardi aurait-il pu avoir des conséquences dramatiques? C’est ce que vont tenter de savoir les gendarmes de la section de recherches de Rouen, aidés par l’Office de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique. Après avoir dans un premier temps tardé à réagir à la crise, la ministre de l’Ecologie Delphine Batho a estimé mercredi à la sortie du Conseil des ministres qu’il s’agissait d’«une situation parfaitement anormale qui aurait pu être évitée». «C’est ce que l’enquête va permettre d’établir, de savoir précisément qu’elle en est l’origine et est-ce qu’il y a eu une faute ou est-ce qu’il y a eu négligence», a-t-elle expliqué.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :