catouneLes pandas sont devenus la coqueluche des zoos du monde entier. La Chine, rare pays qui abrite cette espèce protégée, prête régulièrement des spécimens à l’étranger. Mais que cachent exactement ces arrangements ? Des contrats commerciaux, et plus particulièrement de fourniture d’uranium, révèle une récente étude menée par des chercheurs de l’Université d’Oxford. « Les prêts de pandas sont associés aux nations qui fournissent la Chine en ressources et en technologies. Ils symbolisent des relations marquées par la confiance, la réciprocité, la longévité et la fidélité ».  Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :