CatouneLes perturbations sur le réseau ferré se poursuivront au moins jeudi. La CGT-cheminot a annoncé que la reconduction de vingt-quatre heures de la grève avait été votée en assemblée générale. A l’origine de ce mouvement : la réforme ferroviaire, supposée préparer l’ouverture à la concurrence en 2019 du transport de voyageurs en France, en facilitant un accès libre au réseau pour de possibles futurs rivaux de la SNCF. Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :