CatouneAprès la mise en examen des deux co-fondateurs de la société Bygmalion, c’est au tour de trois anciens cadres de l’UMP, dont l’ex-directeur général adjoint Eric Cesari, d’être placés en garde à vue. Ce nouveau rebondissement dans l’enquête sur le système de fausses factures présumé pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 entache un peu plus l’image de l’ex-futur-candidat. Catoune


Catoune

Dessinatrice de Presse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :